La gastronomie croate

La cuisine croate est riche de multiples influences. Dans la cuisine continentale, les racines de la période protoslave et les contacts avec les écoles gastronomiques plus connues sont à l’honneur – cuisine hongroise, viennoise et turque. La viande, le poisson d’eau douce et les légumes sont légion. Sur le littoral, la cuisine été influencée par les Grecs, les Romains et les Illyriens et par les cuisines méditerranéennes plus tardives – italienne et française. Elle est riche en spécialités de poissons (calamars, pieuvres, poulpes, langoustes, homards, etc.) préparés de différentes façons, en huile d’olive, jambon fumé et légumes variés, ainsi que les vins. Découvrez la gastronomie des régions de Croatie.

Istrie, des truffes et du vin

L’Istrie est une référence en matière de gastronomie et d’œnologie, constituant un exemple pour les autres régions croates. Commencez votre repas par un apéritif : biska (eau de vie de marc et de gui), medica (eau de vie de miel), puis par le fromage et le jambon fumé « pršut » accompagnés de soupe d’Istrie, au printemps des omelettes (fritaje) aux asperges, pour finir par le plat principal, que vous pouvez choisir marin ou continental. Si vous préférez la cuisine méditerranéenne, vous aurez le choix entre poissons, crabes, coquillages préparés de mille et une façons. Si vous optez pour la cuisine continentale, dégustez les pâtes maneštra aux fèves, les pâtes dites fuža, pljukanci ou frkanci aux truffes, en passant par les plats de gibiers ou bien le ragoût žgvacet jusqu’à l’ombola ou aux saucisses.

Truffes prsut - Renco Kosinozic

Kvarner, la patrie des crevettes

Les mots clés de la gastronomie du Kvarner sont : Vrbnička Žlahtina, Trojšćina, langoustes du Kvarner, viande d’agneau, les pâtes dites šurlice, les marrons et la tarte de Rab. Vrbnička Žlahtina est un vin blanc autochtone tout comme le Trojšćina de l’île de Susak. La langouste du Kvarner est la plus grande et la plus onctueuse de l’Adriatique alors que la viande d’agneau accompagnée de fromage de chèvre est la spécialité gastronomique la plus connue du Kvarner. Les pâtes šurlice de Krk se dégustent accompagnées de toutes sortes de ragoût ou de fruits de mer. Se distinguent aussi les marrons de Lovran et la tarte de Rab.

HTZ-2015-3-G03

Lika-Karlovac, terre et mer

La région de Lika-Karlovac est un singulier mariage de la mer et de la terre offrant un choix de poissons aussi bien d’eau salée que d’eau douce. Cette région doit aussi sa réputation gastronomique à la pomme de terre de Lika d’origine géographique contrôlée. Si vous souhaitez dégustez un vrai repas de Lika, commencez par un apéritif, avec l’eau de vie de prune ou de poire ou bien une liqueur de myrtille, pour enchaîner avec le fromage škripavac ou des tranches sèches de gibiers puis le plat principal – les traditionnels ličke pole (pommes de terre au four) accompagnées de viandes d’agneau cuites « sous la cloche ». Le miel du Velebit est ici très apprécié, alors que, pour le dessert, vous pourrez déguster d’onctueux fruits des bois comme la myrtille ou la framboise.

Dalmatie, le poisson roi

La cuisine dalmate est une cuisine typiquement méditerranéenne, équilibrée et savoureuse.

Zadar

Pour l’apéritif dégustez un verre de Maraschino, une liqueur confectionnée à base de Maraška, une espèce de cerise locale. Enchaînez ensuite avec le fromage de Pag, fromage croate le plus apprécié, fait à partir du lait de petits agneaux broutant les plantes de l’île de Pag. En guise de plat principal, commandez une soupe de poissons et de crabes, voire de coquillages, ou bien du poisson grillé, salé avec du sel de Pag ou de Nin. Se distingue aussi le « Ninski šokol » préparé à partir de colliers de porc séchés arrosés de vin de Benkovac.

PLAKAT 7

Sibenik

Commencez avec un peu de fromage de Mišina et de jambon fumé de Drniš accompagnés d’un verre de vin rouge Babić de Primošten. En guise de plat principal, outre le riche menu de poissons offrant anchois, escalopes de thon frais grillées (« na gradelama »), ne manquez pas de déguster les Skradinske Kumbasice et le célebre Soparnjak. Préparés à base de pâtes garnies d’olives, de figues et d’huiles d’olives cuites, Soparnik est servi et se mange froid. Comme dessert, outre les figues sèches, les jujubes et les gâteaux aux amendes, dégustez la tarte de Skradin.

Split

A Split, goûtez la célèbre pašticada dalmate, un plat de viande dont la préparation nécessite deux jours. Si vous aspirez à des goûts plus simples, dégustez les tourtes parfumées de Vis, Forska et Komiža qui se marient parfaitement avec un verre de vin Vugava et Plančić de l’île de Hvar. Si vous avez besoin d’un remontant, dégustez un verre de smutica de Hvar et Brač – du vin rouge mélangé avec du lait d’agneau ou de chèvre. Dans la région de Cetina et de Sinj, outre la soupe (buzara) de crabes, se distinguent aussi les saucisses luganige, et les arambašći de Sinj – chou farci au bœuf.

Dubrovnik

Dégustez ici les huîtres et moules de Ston, considérées les meilleures de l’Adriatique. Parmi les plats de viande, outre l’agneau et le veau cuit « sous la cloche » et les délices des mers, la soupe d’anguilles et de grenouilles de la vallée de la Neretva constitue un des plats typiques de cette région. La région de Dubrovnik propose de nombreux desserts comme la Rožata et la Kotonjata, les gâteaux Mantala et Arancina. Tout ceci est accompagné de vins Dingač, Postup de Pelješac, Pošip et Grk de Korčula, et le malvoisie.

HTZ-2015-3-G04

Croatie continentale, une cuisine généreuse

La gastronomie des régions continentales est influencée par les cuisines d’Autriche et Hongrie.

Zagreb

Reposant sur la tradition austro-hongroise, l’offre gastronomique Zagreboise se distingue par des plats comme le « Grenadir marša », les pâtes à l’oignon et au fromage ou bien encore le Kajzeršmarn, un dessert proche des crêpes. A Zagreb, le casse-croûte aussi appelé « gablec » se compose de fromage frais et de crème, de dinde au gratin de pâtes (mlinci), de štrukli (tranches de fromage cuites dans l’eau), de pâtes (krpice) au chou, les beignets et pain d’épice faisant office de dessert, accompagné d’un verre de vin croate.

Zagorje – Croatie centrale

Commencez par le fromage et la crème à base de lait de vache, et notamment par le Prga, un fromage de vache de Podravina, accompagné de tranches de salami et de moutarde de Samobor, pour enchaîner avec le plat principal, de la dinde au gratin de pâtes (mlinci). Dans le Zagorje, goutez à la bouillabaisse de sarrasin, au zlevka et à la pera de Vrbovec, des gâteaux à base de farine de maïs, et aux klipići (petits pains) de Varaždin. Kremšnita, le gâteau à la crème de Samobor, constitue la pâtisserie la plus connue, alors que parmi les alcools se distinguent la liqueur de Samobor bermet et les vins Graševina.

Slavonie

La table slavonne est souvent garnie de jambon, de kulen et kulenova seka (saucisses épicées), alors que dans les marmites de Slavonie sont préparés le čobanac, un ragout de viande ou le fiš paprikaš, une bouillabaisse de poissons d’eau douce, accompagnés d’un verre d’eau de vie de prune. Les nombreux vins de qualité comme l’Iločki traminac, le Kutjevački rizling ou le graševina constituent un chapitre incontournable. Parmi les desserts se distinguent les petits gâteaux salenjaci cuisinés à base de graisse de porc, les gâteaux roulés à la pomme ou aux noix ou un gâteau au nom atypique : «Poderane gaće» (la culotte déchirée) dont l’appellation amusante est en décalage avec son goût onctueux.

Kulen - Mario Romulić & Dražen Stojčić